‘Changer d’Altitude’

@bertrandpiccard Visionnaire et Aventurier Changer D’Altitude

Les équipes Saint Michel(*), menées par leur coordinatrice Elisabeth Van Rijckevorsel, mûrissaient depuis longtemps l’idée d’accueillir Bertrand Piccard pour une conférence à Bruxelles. Pour Elisabeth, ‘Cet illustre personnage s’inscrivait bien dans le cadre de nos activités’. Les équipes Saint Michel caressaient le rêve depuis 2010 (bien avant l’arrivée de Solarimpulse en Mai 2011 à Bruxelles), quand Elisabeth a remis une missive par l’entremise de son papa, Jacques Van Rijckevorsel, ami de Bertrand Piccard. Cette lettre expliquait que chaque année, les équipes Saint Michel demandaient à une personnalité de faire une conférence, dont les bénéfices  seraient affectés aux aux différentes activités. Il fut d’emblée séduit et d’accord sur le principe, ‘il fut plus difficile de trouver une date … C’est finalement fin Juin 2012 (!) que nous avons obtenu la réponse définitive’ nous dira Elisabeth.

En deux mois, toutes les ressources volontaires ont donc mis sur pied la venue de Bertrand Piccard le jeudi 6 Septembre en début de soirée. Profitant de son passage pour différents rendez-vous professionnels, dont la visite des parcs éoliens off shore Belwind (avec 55 turbines à vent de 3 méga watts) sur la côte belge tel qu’illustré ci-dessous (source : tweet @bertrandpiccard); Bertrand a donc réservé sa soirée au profit des équipes Saint Michel pour le plus grand plaisir d’une très large audience dans la grande salle du Théâtre Saint Michel.

(photo) Tweet de Bertrand Piccard illustrant sa visite en Mer du Nord

Avant toute chose, l’on peut remercier toutes les équipes Saint Michel, et féliciter les bénévoles pour toute l’organisation et le travail accompli. Parmi les bénévoles, on peut notamment mentionner Elisabeth Van Rijckevorsel jeune juriste diplômée de l’Université Catholique de Louvain (UCL), qui perfectionne sa formation par un Master complémentaire (L .L.M) au collège d’Europe à Bruges. Souhaitons-lui une carrière fructueuse et enrichissante.

Les conférences précédentes ont eu pour orateur différents profils éclectiques, tels que Eric-Emmanuel Schmidt, Tim Guénard, Jean-Marie Pelt et Colette Nys Mazure. En moyenne, les conférences rassemblent plus ou moins 600 personnes… Hors norme, la venue de Bertrand Piccard, rassembla elle plus de 1200 personnes. En fait, la maman d’Elisabeth nous confiera, tout comme pas mal de gens, avoir envoyé des ‘centaines d’invitations’, en parallèle aux invitations lancées par mail ou encore par la page Facebook des équipes Saint Michel. Un compte twitter pour les équipes Saint Michel fut même créée pour l’occasion, excusez du peu !

Lors de la clôture des inscriptions au matin du jeudi 6 Septembre 2012, ils comptabilisaient 1027 inscriptions en prévente. Avec les tickets vendus sur place, l’audience a grimpée à plus de 1200 personnes, dont un tiers avait moins de 30 ans.

Elisabeth partagera plus tard par email ‘Nous étions vraiment très heureux de l’aboutissement, surtout que beaucoup étaient assez pessimistes quant à son succès vu la taille de la salle, et la communication sur le fil de la venue de Bertrand!‘

Arrivant peu après 17h30 sur place, Bertrand Piccard s’est rapidement mis en place pour les tests usuels d’audio. Ensuite, il profita d’un souper en bonne compagnie d’amis de longue date, à savoir la famille Van Rijckevorsel.

 Bertrand Piccard engageant la conversation avec ses Amis belges.@bertrandpiccard en visite à Bruxelles

Entrée en scène de Bertrand Piccard

Le thème de la conférence portait sur la vision philosophique de la vie, la source d’inspiration pour la vie personnelle et professionnelle de Bertrand Piccard au travers du prisme de ses voyages aériens. Le titre « Changer d’Altitude » nous emportait d’emblée pour un voyage aéronautique métaphorique doublé d’une approche philosophique..

La conférence démarra donc sur l’introduction de Bertrand Piccard par les équipes Saint Michel. Il commencera par remercier le public nombreux ainsi que les nombreux sponsors de la soirée. Il est indubitable que ses liens affectifs et professionnels avec la Belgique sont nombreux.

Bertrand Piccard mettra en exergue ‘la pratique du changement d’altitude’, pour faire face aux aléas de la vie. Il faut apprendre à lâcher du lest, de s’insérer dans les bons courants en fonction des moments et des événements de la vie. Faire fi de ses croyances, des stéréotypes, des vérités établies. Il faut des fois aller à l’encontre de ce qu’on pense, opter pour l’inverse de ses croyances. Ces grands principes de vies ont permis à Bertrand Piccard de ‘soulever les montagnes’ et réaliser l’impossible dans ses nombreuses aventures. Il faut trouver son point d’équilibre, son ‘ying et yang’, tel qu’illustré dans son livre ‘Trace dans le ciel’ (page 166).

Vue intérieure de l'Orbiter, sorte de ying yang

“De l’autre côté du hublot givré, se trouve la lumière d’un soleil levant. De l’autre côté de la peur viscérale de l’inconnu, se trouve l’esprit d’aventure”

L’audience buvait littéralement les paroles de Bertrand Piccard et ce n’est que plus tard que le public réagira. Lâcher du lest, changer d’altitude; d’accord mais à quel prix dirons certains d’entre nous ? Et est-ce faisable pour l’ensemble des participants qui ont tous des ancrages familiaux, des histoires, des responsabilités etc. L’on regrettera simplement que Bertrand Piccard ne s’attarde davantage sur sa propre vie. A-t-il changé d’altitude en dehors de ses voyages aéronautiques ? Gageons que le plus important était pour l’orateur de lancer l’idée et laisser tout à chacun à sa propre réflexion philosophique sur sa vie et son cheminement.

 Pendant sa conférence, Bertrand Piccard émettra et exhortera le public à fonder ‘l’Union des Individus’ : ‘On a fait des unions de nations, des unions de pays comme l’Europe, les nations unies…mais ce sont des rassemblements de minorités car la majorité des gens ne se retrouvent pas dans ce qui est proposé. Aujourd’hui, ce qu’il manque, c’est une Union des Individus. Si tous les gens qui ne se reconnaissent pas dans les projets actuels s’unissaient dans une Société des Individus, demain, ils prendraient le pouvoir’.

Propos étayés par l’exemple ô combien parlant de l’aventure Solarimpulse, il faut une solide équipe motivée, chaque individu compte pour le succès de la mission. Le grand public appréciera la grande ouverture d’esprit de l’équipe que Bertrand Piccard chapeaute, ainsi que la transparence vis à vis du public, tout comme l’accès détaillé à toutes les étapes du projet.

Sur quoi le participant @chaos_be (un ancien utilisateur des Médias Sociaux) nous confiera ‘Juste un bémol, dans ce cas, il y aura probablement autant de projets que d’individus et le projet commun risquerait non de sublimer l’ensemble mais de se limiter au plus petit commun dénominateur. Car hélas, la majorité est quand même sacrément médiocre et égoïste. Mais pourquoi pas, le concept est utopique mais beau.’ A méditer.

Le public toujours acquis à la mission et aux objectifs de Bertrand Piccard, fut également conquis par le charisme, l’ouverture au dialogue et la jovialité de Bertrand Piccard, qui développera tout au long de sa présentation sa vision philosophique de la vie, au travers de ses aventures et périples. Ses propos richement illustrés par des photos clés, furent également parsemé d’anecdotes dont je cite :

    • Piccard décrira les propos de son acolyte André Borschberg qui lors d’un des premiers vols de Solarimpulse s’exclama ‘C’est fantastique, plus je vole plus les batteries se chargent’. Et Piccard de renchérir ‘un comble pour un ancien pilote de chasse, trop habitué à utiliser sa jauge à carburant comme ventilateur, tellement elle descendait vite’ !

Solarimpulse - Thumbs Up !
Le duo de choc, le tandem des défis ‘impossibles’, Bertrand Piccard et André Borschberg (malheureusement absent), tel qu’illustré par Bertrand Piccard.

  • Piccard nous fera part d’une de ses nombreuses observations. Après plusieurs tentatives infructueuses avec les ballons Orbiter, il réussit finalement l’exploit tant convoité. Lors de la conférence de presse, un des journalistes lui demanda ‘Comment expliquez-vous votre réussite alors que tous vos concurrents on échoués?’. Piccard de réponde, après une courte réflexion : C’est la “Théorie des abeilles”. Stupéfaction de la part des journalistes ce jour là car ils ne comprennent pas et éclat de rire de la part du public belge ! En fait, Piccard soulignera que tout comme lui au début, les concurrents recommenceront encore et encore leur essais, sans revoir leurs nombreuses prises de position…. ce qui les mèneront à chaque fois vers l’échec… En observant les abeilles sur sa terrasse semi fermée avec une baie vitrée, il vit un grande nombre d’abeilles mourir car elles tentaient inlassablement de franchir la baie vitrée (le ciel s’y reflétant)… ce qui les menaient à leur perte. Au contraire des abeilles, les guêpes tentaient chaque endroit de la baie vitrée, changement constamment d’endroit pour ré-itérer une nouvelle tentative. Cette leçon de Mère Nature inspira Piccard, qui l’appliqua en ‘changeant d’Altitude’ son ballon Orbiter au travers de son périple, tentant constamment une nouvelle approche. La “Théorie des Abeilles” était née.
  • ‘Changer d’Altitude’ Oui mais en écoutant les avis et instructions de l’équipe et au bon moment ! Telle fut la leçon de Piccard lors de son périple en ballon. Trop fier d’avoir pu grimper dans un courant rapide (genre jetstream), il apostropha l’équipe au sol en indiquant sa vitesse… Réponse directe de l’équipe météo : ‘Nous ne t’avons jamais dit d’accélérer !’ . Piccard de renchérir ‘Au diable, on avance plus vite, n’est-ce pas là le principal ?’. En fait non, l’équipe lui expliqua qu’aller trop vite aurait précipité le ballon dans une dépression qui l’aurait fait tourner en rond et permettre l’objectif ultime du Tour du monde. Piccard appris de cette erreur en appliquant les instructions de l’équipe, en ralentissant le ballon, afin d’arriver au bon moment dans le prochain courant et de pouvoir continuer l’aventure. La leçon à retenir est que oui l’on peut changer d’altitude mais pas à n’importe quel moment, ni en faisant fi des observations, remarques ou instructions de ses proches. ‘Tout vient à point qui sait attendre’ disait l’adage bien connu.

Solar powered airplanes fly since 30 years... Les avions solaires volent depuis plus de 30 ans…

Ensuite, Bertrand Piccard montrera un court film retraçant les étapes clés de Solarimpulse notamment. (Les vidéos de Solarimpulse) Solarimpulse marchant sur les traces des initiatives solaires concrétisera le rêve fou de faire voler un aviation avec uniquement de l’énergie solaire.

Questions du public à l'intention de @bertrandpiccard

La conférence se termina par une séance de questions-réponses, portant notamment sur l’empreinte écologique de Solarimpulse (auquel Bertrand Piccard rétorqua, si je peux résumer ‘Solarimpulse a une empreinte écologique certes, c’est indubitable mais c’est un investissement pour réduire voire annuler l’empreinte écologique d’autres dans le futur’), la transformation de la société économique, les tenants et aboutissants des projets industriels et la société de consommation.

Cela était sans compter les dernières nouvelles du second prototype en cours de construction (HB-SIB). En effet, suite à des soucis lors d’un test mécanique, une des pièces importantes a cédé, ce qui retardera la mise en place du second prototype. Bertrand Piccard soulignera, ‘nous perdons un an’. ‘Non, en fait nous gagnons une année car cela permettra au premier prototype (HB-SIA) de faire d’autres voyages.

Bertrand Piccard faisait allusion à l’information relayée plus tôt dans la journée par les médias et insérée dans la ‘TimeLine de twitter par Michel Vandermeuter (Pilote privé et Employé) -cfr illustration ci-dessous-, supporter de Solarimpulse ; comme quoi Solarimpulse volera en Amérique ou en Asie en 2013 (source : RTS), ‘tout dépendra de ce que nos partenaires souhaitent’ confirmera Piccard à l’audience.

(photo) Tweet de Michel Vandermeuter

Malgré une organisation très réussie, le public restera un peu sur sa faim quant à la conclusion de la conférence et le trop peu de questions/réponses. Il était utopique de penser couvrir ce vaste sujet pendant ce court laps de temps. Gageons que cela n’a en rien gâché au plaisir du public qui était venu en grand nombre, ne nous le cachons pas pour apercevoir un des héros des dernières aventure de Solarimpulse, partager l’aura de cet ambitieux projet, s’inspirer d’un Grand Homme et non peut-être pour recevoir un exposé trop philosophique. Preuve en est la ‘standing ovation’, tel qu’illustré ci-dessous, faite à Bertrand Piccard, sous un tonnerre d’applaudissements pendant de longue minutes.

Standing Ovation pour @bertrandpiccard !!

(photo) Standing ovation pour Bertrand Piccard, de la part des 1200 personnes présentes dans le public.

@bertrandpiccard Piccard concluant la conférence.
Bertrand Piccard de conclure que dans les mois et années à venir, le projet Solarimpulse se tournera davantage vers l’humanisme et moins vers l’aéronautique et l’aviation.

Non content d’aider les équipes Saint Michel, il faut aussi souligner que Bertrand Piccard a offert ses droits d’auteur, pour les 200 copies de son Livre ‘Une trace dans le ciel’ vendues sur place.

A la fin de la conférence, Bertrand Piccard pris encore plus de 45 minutes pour un bain de foule et la dédicaces des livres vendus lors de la soirée… Outre la précieuse signature, il arrivait des fois que des participants lui fasse part d’une remarque plus par personnelle (J’ai bien connu votre papa, j’ai volé avec votre collègue, j’ai vécu en Suisse et bien connu telle personne…) Ne dit-on pas que le monde est un village … Les quelques photos ci-dessous illustrent ce moment privilégié.

(Longue) Séance de bain de foule et de dédicaces avec les nombreux participants Piccard proche des participants, prenant le temps de discuter
(Longue) Séance de bain de foule et de dédicaces avec les nombreux participants  L’apanage des Grands Hommes : La séance de dédicace !

Je conclurais en reprenant la citation ‘La passion n’a de valeur que si elle est faite dans le partage, pour tous, vers tous’ qui synthétiserait cette agréable soirée, partagée dans la jovialité, les espoirs et les rêves que Bertrand Piccard nous apporta. Gageons que les Amis belges et le grand public n’attendra qu’une chose, que la suite de la conférence soit organisée !

Pour information

Quelques photos de la conférence sont disponibles dans l’Album ‘Changer d’Altitude’, afin de se remémorer cette soirée altruiste.

Il est bon également de noter que l’on retrouvera Bertrand Piccard dans l’émission d’Adrien Joveneau  (RTBf)  ‘Les Belges du bout du monde’, qui fut enregistrée le vendredi 7 Septembre et qui sera diffusée ce dimanche 16 Septembre 2012. A vos postes  donc entre 9 et 10 heures sur la Première … Une fois diffusée, l’émission sera disponible sous format podcast.

Plus d’information concernant Bertrand Piccard sur http://www.bertrandpiccard.com

Le site de l’aventure Solarimpulse http://www.solarimpulse.com

Merci à Bertrand Piccard et la famille Van Rijckevorsel pour leur accueil ainsi qu’à Elisabeth Van Rijckevorsel, @mvandermeuter et @chaos_be pour leur précieuse collaboration.

(*) Qui sont les équipes Saint Michel ?

Fondées, il y a bientôt 50 ans, par le Père André Roberti s.j., les Equipes Saint-Michel rassemblent jeunes, moins jeunes, personnes valides et moins valides, familles et solitaires dans l’envie de rencontrer l’Autre, sa différence et sa richesse. Elles se réunissent chaque année pour un grand pèlerinage à Lourdes dirigé par le père Charles Delhez s.j. (avec cette année 262 participants) et pendant l’année, à l’occasion de weekends à la campagne (20 et 21 octobre 2012) et à la mer (16 et 17 mars 2013) et d’après-midis festifs.

Participer à un rendez-vous des Equipes permet aux jeunes de rencontrer la différence par l’entraide et l’amitié. La personne handicapée, bien qu’entourée par le jeune, le guide et l’emmène un pas plus loin sur le chemin de la vie.

De plus, les Equipes ont cette spécificité d’être gérée par des jeunes qui sont aidés par des adultes. Cinq staffs œuvrent au succès de nos activités : l’Animation est responsable de l’animation festive et spirituelle, l’Entre-Lourdes fait le lien entre tous, l’Equipes News se charge de la rédaction du journal bimensuel, et enfin, la Coordination et le Matos qui veillent au bon déroulement de toutes nos activités. Aujourd’hui, plus de 30 jeunes (17-22 ans) s’investissent dans un staff des Equipes Saint-Michel.

About Martin Gillet

Freelance SAP HCM Consultant,trainer & SAP Mentor, Father of 2 little angels, Dreamer, Passionate over ERP Processes, Globetrotter & Student Pilot (on the fly). Follow me on twitter : @mgillet (Photo Avatar from Tom Raftery)
This entry was posted in Solarimpulse and tagged . Bookmark the permalink.

2 Responses to ‘Changer d’Altitude’

  1. Jacques van Rijckevorsel says:

    Excellent !
    Très cordialement
    Jacques van Rijckevorsel

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s